Risques PsychoSociaux, stress et bien-être au travail : faisons le point avec le docteur Michel NIEZBORALA de la Direccte Midi-Pyrénées

L’invité de Classe Affaires

Michel NIEZBORALA

Médecin inspecteur régional, Pôle T - Direccte Midi-Pyrénées

Risques PsychoSociaux, stress et bien-être au travail : faisons le point avec le docteur Michel NIEZBORALA de la Direccte Midi-Pyrénées

par émission du 09/05/2014 | Altitude FM 93.5

Marie-Laure STUDNIA reçoit pour la seconde fois Michel NIEZBORALA,  médecin inspecteur régional du Pôle T de la Direccte Midi-Pyrénées. Médecin du travail et épidémiologiste, Michel NIEZBORALA travaille depuis de nombreuses années sur l’utilisation pour l’intervention en entreprise des méthodes de la recherche scientifique. Professeur associé en médecine du travail à l’université Paul SABATIER de Toulouse, il travaille en particulier sur l’utilisation des indicateurs en santé au travail, sur le risque psychosocial et sur les questions d’âge au travail.

Souvent associé au mot violence, le stress au travail est un véritable fléau social. Le Plan National de Santé au Travail du gouvernement fait, d’ailleurs, de la lutte contre les Risques PsychoSociaux une de ses priorités. Co-auteur avec Anne Lamy du livre « Travailler sans dérouiller : Le bien-être au travail est-il encore possible ? », Michel NIEZBORALA est donc l’un des spécialistes des RPS. Voyons avec lui comment la perception du stress et sa prise en compte ont évolué ces dernières années et si le bien-être au travail est encore possible.

Travailler sans dérouiller : Le bien-être au travail est-il encore possible ? de Michel Niezborala et Anne Lamy (11 octobre 2007)

Travailler sans dérouiller : Le bien-être au travail est-il encore possible ?
de Michel Niezborala et Anne Lamy (11 octobre 2007)

Pour aller plus loin

Pour contacter la DIRECCTE Midi-Pyrénées par email : dr-midipy@direccte.gouv.fr 

Retrouvez l’émission Classe Affaire
tous les vendredi à 9h00 sur

Logo-Altitude-2015-222x237-150x150

cb09352ccb5aa95a05dcf9bbcc63c260GGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG